La commune de Digne-les-Bains, via son centre d'art informel de recherche sur la nature (le CAIRN), se positionne comme un acteur culturel de premier plan au sein de la communauté de communes Bléone-Asse-Verdon, qui s'étend jusqu'à Moustiers-Sainte Marie, et affirme son engagement dans le domaine de la création artistique. Ce projet de commande publique vient renforcer cet engagement puisqu'il s'agit de poursuivre dans la partie méridionale de ce territoire de Haute-Provence le travail réalisé dans la partie septentrionale, avec l'intervention d'artistes en extérieur.

 


Ainsi, les visiteurs-marcheurs pourront notamment être invités à découvrir des œuvres contemporaines pérennes, installées dans des sites naturels ou des villages en ruines, tous imprégnés de présence humaine. Car en travaillant les notions d'habitat et de rapport à la nature, les commandes précédemment passées ont aussi été le moyen de préserver la mémoire de lieux à l'abandon, entretenant avec leur site des relations fortes, pour que ces œuvres ne soient pas des « homeless objects » (R. Serra) et afin que l'ensemble, à l'échelle du paysage et de l'environnement, fasse œuvre (cf. Refuge d'art, depuis 1999, d'Andy Goldsworthy ou la Route de l'art contemporain entre la France et l'Italie, 2010-2012).

 

Les résultats attendus par les élus locaux d'un tel projet sur ce territoire sont un impact à venir sur l'économie et l'innovation via le développement de l'eco- tourisme dans lequel ses communes sont engagées.

Voir l'intégralité de l'appel à candidature...