Mh galleryMathilde Hatzenberger Gallery présente

Behind the curtain -voyage en zones secrètes-
Du 15 septembre au 12 novembre 2012

Vernissage le samedi 15 septembre à partir de 15 heures

 

Communiqué de presse :

Mathilde a le plaisir de vous annoncer "Behind the curtain", exposition de la rentrée 2012 qui boucle la première boucle comme entame la deuxième année d'existence de la MH Gallery. Foisonnante et plurielle dans ses approches esthétiques, cette exposition rappelle aussi notre attachement au collectif, à la surprise comme à la découverte.

"Behind the curtain" se conçoit comme un voyage au pays de l'intime,une plongée en zones généralement gardées secrètes. En ces temps pudibonds où la pornographie facile et la presse mainstream formatent corps et esprits, l'art offre un -le seul ?- refuge évident à la poésie, à l'humour, au rêve, à la fantaisie, à la réflexion, à la liberté tout simplement. L'intime, dans tous ces "je", se dévoile complexe et polymorphe. Les anatomies, les désirs, les fantasmes, les rêves, se dévoilent troubles, sombres, drôles, gais, tendres ou glacants, mais toujours nus.

Effeuillons encore un peu davantage ce rendez-vous incontournable de la rentrée 2012. Pour présenter schématiquement le festin, disons que Dominique Kippelen et Rieko Koga, ensemble comme séparément, Frédérique Jacquemin, Philippe Ségéral, Michel Thuns, Jean-Michel Hannecart ou encore Nathalie Savey nous donnent à voir des visions romantiques, sensibles, mythologiques voire mythiques des choses de l'amour. L'amour fou, l'amour rêvé, l'amour espéré, l'amour secret... Avec les frères, filles et fils de Bataille, Georges bien sûr, qui se prénomment en l'espèce Yoshifumi Hayashi, Pierre Dessons, Gabriel Leger, Yann Goerlinger, Emmanuel Rodrigues, Andrew Sexton, Alan Tex, Pierre Molinier ou Hans Bellmer, mais aussi Sylvain Cappelletto dont nous nous réjouissons déjà de montrer "Septimana", film d'animation expérimental librement inspiré du Divin Marquis, nous regarderons en coin du côté des ambiguïtés de l'amour pour ne pas réduire cela à Thanatos avec les desseins, visions plutôt cérébrales et plus ou moins légères souvent en noir et blanc. Du côté d'Agnès Baillon (une fois n'est pas coutume !), de Claude Panier, de Yann Amstutz, de Damien Guillaume, de Moya,de Sir L. ou de Pétra Werlé, des amours plus dionysiaques, orgiaques même parfois truculentes ou charnelles sans être ici tripales. Là où il est question de dévoration ! Ah, et puis le caractère naturel de l'Amour ne sera pas oublié avec le travail d'Henri Maccheroni, qui à l'instar de Karl Blossfeldt photographie des sexes de femmes en lieu et place de fleurs et celui de Mai Tabakian qui propose une allégorie de cette manifestation chimique et dévorante si ce n'est inquiétante très mystérieuse.

Enfin, surprise avec les cartes blanches données à Claudia Squietieri, compositrice, performeuse et vidéaste ainsi qu'à Kio Griffith et à David De Boer, deux artistes Américains travaillant à Los Angeles, tout comme Andrew Sexton et que nous sommes heureux d'introduire tous trois à Bruxelles. Welcome Messieurs !

Deux cerises sur le gâteau ! Ms. Trip & Dr. Tease, mariage occasionnel et jouissif du célèbre Nicolaiev Boutovitch, musicien génial et de Debbie Gaines, strip-teaseuse échappée de "Blow up" se produira en fin d'après-midi. Le tout sera suivi un peu plus noctemment d'une fête -Love me harder- où il s'agira de célébrer cette fête du corps et de la vie comme de souffler la première bougie de la galerie. C'est là que George, aka Claudia Squitieri et Caroline Gay, se produira pour la première fois !

Tous à vos agendas pour inscrire ce banquet qui s'annonce sensuel, sensible, sensée et pantagruélique !

Infos :

Mathilde Hatzenberger Gallery

Hoogstraat 11 Rue Haute / 1000 BXL

00 32 (0)478 84 89 81 / www.mathildehatzenberger.eu

OUVERT du jeudi au lundi de 11 à 18h sauf le dimanche de 10 à 13 h
Et sur RDV / Fermé mardi et mercredi