À gauche : Alexander Kosolapov : « Triptyque Malevitch-Marlboro », 1985. Don d’Alexander Kosolapov. À droite : Oleg Kulik : De la série « Je mords l’Amérique et l’Amérique me mord », 1997. Don de Pierre-Christian Brochet. A.Kosolapov / Oleg Kulik

Des œuvres dont beaucoup ont été longtemps interdites voient le grand jour au Centre Pompidou-Paris. Avec l’exposition « Kollektsia ! Art contemporain en URSS et en Russie, 1950-2000 », 250 tableaux, sculptures, photographies et installations de 65 artistes russes longtemps réprimés, ignorés et méconnus sont enfin montrés et reconnus à leur juste titre. « Cette erreur a été rattrapée » confie Nicolas Liucci-Goutnikov, le commissaire français de cette aventure monumentale devenue possible grâce à un don exceptionnel d’une quarantaine de collectionneurs et artistes russes. Entretien.

Lire la suite...