L'art en partage, association

ArtenPartage et Un sur Quatre s'associent pour proposer un appel à projet destiné aux artistes travaillant dans les champs des arts visuels (photographie, vidéo, installation, performance...)
L'association ArtenPartage mène des actions en faveur de la démocratisation de la culture et de la transmission des savoirs, dans le domaine des arts visuels et de la création contemporaine. A travers ses ateliers, expositions, visites, rencontres, elle contribue à favoriser l’accès à l’art pour tous, en particulier en dehors des lieux qui lui sont traditionnellement dévolus.
L’association “Un sur quatre”, organisatrice de la Grande Parade Métèque, a pour objectif de valoriser, transmettre et partager les bienfaits de l’immigration, clamer la fierté de vivre dans un pays riche de populations d’origines et de cultures différentes, rappeler que l’égalité est un fondement de la République française.

Le contexte de production et de monstration :
Dans le cadre de ce partenariat, nous souhaitons permettre à un artiste de proposer un projet sur le thème des migrations, sous la forme d'une courte résidence donnant lieu à plusieurs types de restitutions :
- les artistes sont invités à créer une œuvre d’art éphémère, qui est installée à l’extérieur du lieu (programme "Hors les Murs") et, s’ils le souhaitent, une exposition s’inscrivant dans son prolongement.
"Hors les Murs" se donne pour objet une ouverture artistique vers l’extérieur, au sein d’un environnement urbain marqué par un enchevêtrement d’axes routiers et d’images publicitaires. Cherchant à transformer le regard porté sur ces lieux de passage quotidiens, ce programme souhaite contribuer à favoriser l’accès à l’art pour tous en dehors des lieux qui lui sont traditionnellement dévolus.
- dans un second temps, la ou les œuvres produites pourront être montrées à l'occasion de la Grande Parade Métèque, soit pendant le défilé, soit au sein du "Village". Point de rassemblement qui clôt la Parade, celui-ci se déploie au Parc de la Sapinière à Romainville.
Des ateliers participatifs et débats y sont animés avec le public et des associations de terrains (Amnesty International, les amoureux au ban public etc.).
L'appel à projet porte sur les problématiques inhérentes au sujet des migrations, en mettant en jeu les processus de transformations multiples qu'elles impliquent :
- exil / déplacement / itinérance
- origine / identité / statut
- quête / avenir / perspectives

Télécharger l'intégralité de l'appel à candidature...