Oui, nous publions régulièrement des appels à candidature, où une participation financière à l’artiste est demandée.

Sachez, chères lectrices, chers lecteurs, que ne nous sommes pas rémunérés pour les faire paraître, ça va sans dire, mais c’est mieux en le disant !

Nous essayons quotidiennement de donner l’occasion aux artistes de montrer leur travail, en sélectionnant des appels à candidatures qualitatifs (Entre 250 et 300 par an). Parmi ceux-ci, certains nécessitent un « investissement ».

Car oui la participation à un salon est un investissement, d’autant que nous essayons de publier des appels dont la participation financière est à moins de 200 €/300 € et que l’évènement ait une certaine notoriété ou ancienneté. Quand on sait que les œuvres vendues sont généralement supérieures à ce tarif, il s’agit bien pour l’artiste d’investir dans le but de montrer son travail, de vendre et de développer des contacts.

Certain(e)s d’entre vous s’offusquent de tels tarifs et nous interpellent régulièrement, notamment sur Facebook. Payer pour montrer son travail ? Scandaleux ! A contrario, nombreux sont les artistes mécontents de ces appels à candidature qui rêvent d’être représentés par des galeristes se rémunérant à hauteur de 40% et 70% sur les prix des œuvres vendues… sans doute le prestige… allez comprendre.

D’autres part, depuis sept ans, nous fréquentons assidument les salons et autres foires, ce qui nous permet de rencontrer les organisateurs. Ces derniers sont deux sortes : ceux qui veulent gagner de l’argent « sur le dos » des artistes (avec des tarifs supérieurs à 1.000 €) et il y a les philantropes. Oui oui, aussi surprenant que cela puisse paraître ça existe encore. Organisé un évènement artistique en France coûte cher, très cher, au regard des différents coûts (location d’espace, communication…). La plupart des salons en France ne sont pas économiquement viables sans participation des artistes, sans subventions et surtout sans l’engagement des organisateurs-bénévoles.

Chacun est libre d’adhérer ou pas à ce système, notre choix est de sélectionner pour vous ce qui nous semble pertinent.

A toutes et à tous, merci grandement de votre fidélité.

Christophe Cochart