Prune Nourry, Serendipity

À l’occasion de l’exposition “Holy, Carte blanche à Prune Nourry”, qui se tiendra au Musée national des arts asiatiques – Guimet à Paris, l’artiste française Prune Nourry présente une rétrospective de dix ans de projets. Ici, ses sculptures personnelles seront mises en dialogue avec des pièces historiques de la collection permanente, créant des analogies visuelles et de sens fortes. Le visiteur sera également invité à un voyage sacré à travers les salles.

Ainsi, cet ouvrage met en lumière une pratique artistique riche, inspirée de voyages, d’observations, de rencontres et de recherches, qui a donné naissance à des oeuvres aussi variées que Les Bébés domestiques ou Process, en passant par le triptyque sacré Holy Daughters – Holy River – Terracotta Daughters, dernier projet retentissant (expositions à Paris, Shanghai, Mexico, New York et Zurich). 

 

L’oeuvre de Nourry est guidée par une réflexion sur la sélection du genre – la préférence historique pour les garçons dans certaines cultures –, et plus largement sur les effets de la procréation médicalement assistée et des avancées de la génétique. Sur l’ensemble de cette oeuvre, François Ansermet, psychanalyste spécialisé dans ces enjeux, pose un regard
toujours étonné, souvent poétique, de sorte à saisir les questions posées par ce travail, qui parfois nous sautent au visage, nous dérangent ou nous interrogent au plus profond. 

La sérendipité – ou l’art de trouver quelque chose que l’on ne cherchait pas initialement – est le fil conducteur de cet ouvrage. Plusieurs personnalités invitées ont également apporté leur témoignage, comme Sophie Makariou, directrice du Musée national des arts asiatiques – Guimet, Orlan, artiste, Tatyana Franck, directrice du musée de l’Élysée, Clifford Ross, artiste, ou Ravinder Kaur, sociologue indienne.

Née en 1985 à Paris, diplômée de l’école Boulle, Prune Nourry vit et travaille à New York. L’artiste s’intéresse aux champs de la science et de l’anthropologie, et plus particulièrement aux questions bioéthiques liées à l’évolution artificielle de l’humain, à travers une pratique qui associe sculpture, installation, performance et vidéo. Engagée, Prune Nourry souhaite alerter sur ces sujets qui la touchent. Dans une démarche participative, elle mobilise autour de son propos chercheurs et scientifiques.

François Ansermet est psychanalyste et psychiatre, spécialiste des sujets de procréation médicalement assistée, et des conséquences nouvelles des avancées des biotechnologies. Il est
l’auteur de nombreux ouvrages, dont La Fabrique de l’enfant (Odile Jacob, 2015). Il est membre du Comité consultatif de bioéthique et a créé en Suisse la fondation Algalma, qui réunit académiciens, philosophes et artistes pour croiser les regards et penser les débats fondamentaux d’aujourd’hui.

Achetez ce livre sur Amazon, c'est aussi soutenir l'Association Alternatif-Art !